Connect with us

Triste histoire de cette infirmière, héroïne de l’incendie de la tour de Londres

Triste histoire pour cette infirmière, héroïne du feu de la tour de Londres

Actualités

Triste histoire de cette infirmière, héroïne de l’incendie de la tour de Londres

Simone Williams est l’une de ces infirmières dont on parle très peu. Héroïne du feu de la tour de Londres, elle est venu en aide pendant ses jours de congés. Mais, aujourd’hui, elle contrainte à quitter son métier…

Elle laisse tout tomber pour venir en aide aux victimes

Simone Williams, infirmière, est l’une de ces milliers d’infirmières qui ont tout laissé tomber pour venir en aide aux victimes du feu de la Grenfell Tower.

Même si elle était supposé être en congés, ça ne l’a pas empêché d’enfiler sa blouse et se rendre dans le quartier de Kensington où se trouvait le feu.

Simone a même été renvoyé chez elle car elle avait inhalé trop de fumé en restant trop longtemps dans la tour pour aider.

Aujourd’hui, elle hésite et se demande si elle pourra exercer son métier à l’avenir.

 

« Je dois choisir entre les factures et nourriture »

Les infirmières françaises et anglaises ont beaucoup de points en commun, dont l’un, malheureusement, est leurs conditions de travail et le salaire qu’elles gagnent.

Si Simone hésite à quitter son métier d’infirmière, ce n’est pas à cause d’une maladie ou parce qu’elle n’aime plus son métier. Son souci, c’est qu’avec son salaire, elle se voit choisir entre payer les factures ou s’acheter à manger…

Depuis que le gouvernement a décidé de ne pas augmenter le salaire des infirmières elle est dévastée :

« Quand ils ont dit qu’ils n’allaient pas augmenter notre salaire je me suis sentie mal. Grenfell c’est juste moi, ce sont aussi des paramédicaux et des pompiers et ce n’est pas quelque chose qui vient de se passer un jour – ceci va prendre plusieurs années pour s’arranger et ils vont avoir besoin des infirmières et du NHS pour prendre soin des gens et à côté, nous, on nous traite comme si on était tout en bas de l’échelle. »

« J’aimerais voir Theresa May assise à ma place en train de tenir la main d’une personne qui rend son dernier souffle.« 

 « Il n’y a pas de salaire qui puisse me payer pour ce que je fais, et je le sais, mais traitez-moi avec dignité et avec le respect que je mérite parce que je suis un être humain… Tout comme elle [Theresa May] et si un jour elle tombait malade, je prendrais soin d’elle et je le ferais bien. »


SOURCE : The Sun

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer