Connect with us

Une main et un message pour expliquer le malaise des soignants !

Une main et un message pour expliquer le malaise des soignants !ation de

Actualités

Une main et un message pour expliquer le malaise des soignants !

Elle s’appelle Stephanie et comme beaucoup d’infirmières et aides-soignantes, elle a voulu faire partager son mécontentement aux récentes décisions de la ministre de la santé, Marisol Touraine. Cependant, son message n’est pas comme tous les autres puisqu’il a été partagé plus de 34 000 fois !

 

Voici l’incroyable message :

« Madame la ministre de la santé, ceci est ma main gauche. Ongles courts, pas de verni, pas de bijoux. Je suis droitière. C’est la même. Cette main depuis 1995 a vue l’état de notre système de santé s’effondrer. Comme tant de collègues.

Cette main a commencé par faire des changes de patient, les mettre au fauteuil, et fermer des yeux, supporter tout. Travailler malgré le manque de moyen. Payée avec un lance pierre. Comme tant de collègues.

Puis au cour des années elle a participé à plus d’un millier de réanimations et fermer des yeux, de toilettes post mortem, de bilans pré greffe ou pré prélèvements d’organe, et post greffe, de dialyses, de pansements, de bilans pré opératoire, de déchocages. En sous effectif. Payée avec un lance pierre. Comme tant de collègues.

Cette main a participé à des fractures de fatigue que j’ai pu apprécier dans le cadre de mon travail. Comme tant de collègues. Grâce au manque de moyen et d’effectif. Et toujours payée avec un lance pierre.

Cette main a serré tant de mains en détresse, tant de familles perdues. Comme tant de collègues. Qui malgrès les sous effectifs tentent d’être disponible. Toujours payés avec un lance pierre.

Elle a posé tant de perfusions, servi tant de ktc, de kilos d’exacyl, de culots, de pfc, de clotaffact, massé tant d’utérus, massé tant de thorax…… Comme tant de collègues. Désespérés d’être en sous effectif car négligeant de fait les autres patients à charge. Et considéré comme des OS alors qu’étant porteurs de diplôme d’état.

Cette main tient aujourd’hui un manche de laryngoscope au bloc, gère une anesthesie générale, et ses complications. Et continue à tenir des mains au Smur si nécessaire, intuber, fermer des yeux, déchoquer, réanimer. Pour pas mieux. Comme tant d’autres… En sous effectif. Un master 2 en poche, à peine payé licence…

Madame le ministre, vous êtes tellement loin de la vraie vie des soignants et des soignés que je ne vous souhaite qu’une chose : retrouver la raison et ne pas nous croiser. Ma main droite a fait pire, ou mieux. Nous ferons notre travail. En sous effectif. Et payé avec lance pierre.

Madame, les personnels de santé ne sont pas, quel que soit leur statut, des volontaires. Et ont en plus des familles ! Bon vieillissement à vous. »

 

Source : Publication de Stephanie Gorge

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer