Connect with us

Suicides d’infirmier(e)s : l’agonie d’Emmanuelle, l’une des victimes…

sucides-de-soigants-la-detresse-d-emmanuelle

Moments de Vie

Suicides d’infirmier(e)s : l’agonie d’Emmanuelle, l’une des victimes…

Elle avait 44 ans et travaillait en tant qu’infirmière au service réanimation de la maternité. La pression, le stress et la charge de travail l’ont poussé à se suicider. Lisez certains de ces témoignages recueillis par Paris Match : 

 

Voici comment tout a commencé :

Comme c’est le cas pour beaucoup d’infirmières, Emmanuelle s’est fait transférer dans un service qui lui convenait pas.

Ils appellent ça ‘la polyvalence’

C’est alors qu’elle s’est retrouvé en réa et soins intensifs de la maternité, un poste dont elle disait tout le temps :

« La réa, jamais ! »

Par peur d’augmenter la charge de travail de ses collègues, en demandant un déclassement, elle décida de travailler en réanimation.

 

L’angoisse d’Emmanuelle :

Ce qu’elle redoutait par-dessous tout c’était :

L’erreur médicale…

L’angoisse, le mal-être, la fatigue, c’est le genre des problèmes qui peuvent te faire commettre l’erreur fatale…

Emmanuelle se rappelait : 

Du collègue qui en 2002, avait fait une erreur dans le dosage qui avait coûté la vie d’un bébé prématuré…

Un traumatisme qui ne s’efface pas facilement.

C’est dans sa lettre adressée à sa famille qu’elle avoue :

« Sur ma dernière nuit, j’ai transféré une petite fille en réa, son état s’est dégradé. […] J’ai le sentiment que j’ai fait quelque chose de grave et je ne peux plus vivre avec l’idée que j’ai détruit une famille. »

 

Le malaise est général !

C’est partout en France que se ressent le mal-être des infirmier. Quant au gouvernement on dit :

Il faut « être rentable », « faire du chiffre »

C’est que certaines personnes ne comprennent pas bien la situation.

Eh oui… Marisol Touraine veut economiser :

3 000 000 000 €

Pourtant la défense est présente mais apparemment pas écoutée… Agnès Goussin-Mauger, infirmière et secrétaire CGT du CHU du Havre :

«  On est en sous-effectif non-stop Le mal-être est général. Pénibilité du travail ? Rien n’est fait. Les départs en retraite anticipée augmentent, ainsi que l’absentéisme, les burn-out, les dépressions, les cancers. »

« C’est triste à dire, mais on ne nous félicite qu’au lendemain d’un attentat. »

 

Les derniers mots d’Emmanuelle…

« Mon amour, tu es la personne la plus extraordinaire que j’ai rencontrée et qui m’a fait envie d’avoir des enfants. Je vous aime très fort. Tout ce qui arrive n’a rien à voir avec vous. »

« David protège les enfants trouves quelqu’un qui saura s’occuper de vous et vous aimer. Je veillerai sur vous. Pardonnez-moi.
Maman. »

 

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Caméras Cachées- Les politiques jouent à des jeux vidéos au parlement: Candy Crush, Pokémon Go, découvrez leurs jeux préférés - Codes d'infirmières

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Moments de Vie

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer