Connect with us

5 hôpitaux les plus terrifiants jamais construits

hopitaux terrifiants

Moments de Vie

5 hôpitaux les plus terrifiants jamais construits

Un hôpital est un lieu pour recouvrer la santé et améliorer le bien-être. À défaut de guérir tous les maux, l’hôpital et tous ceux qui y travaillent font de leur mieux pour alléger la souffrance du patient. Les hôpitaux présentés dans cette liste semblent avoir emprunté un objectif contraire, tant ils reflètent l’horreur et sont terrifiants ! Et les âmes qui y errent rendent encore la situation plus horrifiante que ne l’est déjà l’endroit. Personne n’ose imaginer le mal-être ressenti par les infortunés qui ont été admis dans ces 5 hôpitaux les plus effrayants de tous les temps.

Asile Trans-Allegheny Lunatic

Asile ! Un mot bien détestable pour vous préparer mentalement à la lecture de cet article. Beaucoup de personne rebutent à ce mot par le fait que c’est un endroit pour soigner les malades mentaux. Mais le Trans-Allegheny Lunatic est un cas à part, il est présenté comme le couloir de l’horreur. Et comme par coïncidence, le terrain sur lequel le centre est bâti mesure 666 acres (2,695 km²).

Situé à Weston, en Virginie occidentale, sa construction commence en 1858 et s’achève en 1881. L’asile accueille pour la première fois des patients en 1864 et fut rebaptisé West Virginia Hospital for the Insane. La connaissance en santé mentale de l’époque était limitée, et les patients ont été traités avec des méthodes hasardeuses. Les malades étaient soumis à des expériences médicales. Ajouté à cela les conditions inhumaines auxquelles ils étaient exposés : 2 600 patients soit 10 fois plus de sa capacité. Tout ce beau monde est entassé dans des conditions inacceptables et livré au bon vouloir du personnel médical. Certains ont été enfermés dans des cages. L’asile ferma la porte en 1994. L’on ne sait pas combine d’homme et de femme ont péri dans cet asile mais c’est une page sombre de la médecine qui se ferme.

1

Hôpital Militaire Espagnol

C’était un hôpital militaire espagnol basé à Saint-Augustin, en Floride pendant la période de 1784 à 1821. Il fut par la suite détruit et rebâtie pour accueillir les blessés de la Guerre de Séminole (guerre des États-Unis contre les groupes d’Amérindiens entre 1817 à 1858). Le fait de l’avoir construit sur une ancienne sépulture sacrée des Indiens était une très mauvaise idée.

C’est pendant la reconstruction que l’on s’apercevait que l’hôpital est bâti au dessus d’un cimetière. Cette situation, combinée aux lourds passés coloniaux du centre en fait de l’Hôpital Militaire Espagnol le lieu le plus hanté de la Floride. Les esprits de ceux qui y ont laissé leur vie continuent à déambuler dans les couloirs.

2

Ararat Lunatic Asylum Australie

Ararat Lunatic Asylum est un centre de traitement des soins de santé mentale situé à Ararat en Australie ; en activité depuis 1868. Le mot « soin » était juste pour l’image de l’établissement mais selon ce qui s’y est passé, réellement durant les 130 années de l’histoire de l’asile, le désigne comme « Centre de tortures et de sévices » est un faible mot. Oui c’est terrifiant !

Les patients étaient considérés comme des idiots et des imbéciles que l’humanité n’a pas besoin. L’asile d’Ararat, renommé en Aradale Mental Hospital est connu pour les traitements expérimentaux effectués sur les psychotiques les plus violents et dangereux de l’empire britannique. Et personnes ne se soucient de leur sort. 13 000 patients ont trouvé la mort dans cet asile qui est considéré comme un des endroits les plus hantés d’Australie. Il a fermé ses en 1998 mais été rouvert en 2001 et transformé en campus pour le collège australien pour le vin.

3

Taunton State Hospital, Massachusetts

L’un des plus sordides de notre liste ! Tauton a quelques patients tristement célèbres depuis son ouverture en 1854. Jane Toppan, une infirmière qui a tué 31 patients y a été gardée. Il semblerait également que certains médecins et infirmières emmèneraient de force les patients vers le sous-sol pour effectuer des rituels sataniques.

5

Tous ceux qui ont eu la malchance d’y pénétrer rapportent qu’un malaise et une peur inexpliquée les frappent dès qu’ils se rapprochent du sous-sol. Si des créatures étranges semblent ramper sur les murs, il ne faut pas chercher loin pour trouver la réponse puisque les rituels peuvent très bien été entendus par les créatures du mal. Du moins, l’âme de ceux qui y ont péri innocemment erre probablement dans les couloirs.

4

Beechworth Lunatic Asylum

Beechworth était un hôpital des sœurs ouvert dans la même année que celui d’Ararat. Des disparitions étranges et des décès mystérieux ont été recensés au sein du Mayday Hills Lunatic Asylum (son nom d’origine).

L’asile de Beechworth a, lui aussi, infligé des opérations et des expériences macabres dans ses laboratoires jusqu’aux années 1950. Il a été signalé que l’hôpital a gardé des chambres de conteneurs avec des restes humains. On raconte que des fantômes des victimes apparaissent ici et là. Il paraît même que le clair de lune y causait la folie.

6

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Moments de Vie

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer