Connect with us

Harcèlements et violences : 31 infirmières témoignent contre un chirurgien

Harcèlements et violences : 31 infirmières témoignent contre un chirurgien

Actualités

Harcèlements et violences : 31 infirmières témoignent contre un chirurgien

L’hôpital de la ville de Roubaix a reçu de nombreuses plaintes contre un de leurs chirurgien avant le 15 juin dernier. Zoom sur cette histoire.

 

Des témoignages effroyables sur l’activité du chirurgien

Après trois mois, le scandale du chirurgien, soupçonné de maltraitance envers ses patients et employés, devient officiellement un cas judiciaire. À l’hôpital de Roubaix, 31 infirmières ont décidé de témoigner contre un chirurgien opérant dans le bloc vasculaire. Ce dernier aurait harcelé les agents au cours des 17 dernières années.

Le communiqué commun et les plaintes des infirmières ont ensuite été transférés vers l’Ordre des Médecins ainsi que le Contrôle Nationale des Gestions. L’accusé aurait été un chef de service travaillant à l’hôpital de Victor-Provo. 20 témoignages choquants ont été donnés, dont plusieurs d’entre eux affirment la violence pratiquée et répétée sur les patients en anesthésie locale et les humiliations proférées aux femmes. Les agents du bloc demandent de ce fait une protection pour leur intégration physique.

 

Les autorités déclarent la nouveauté des faits

Les 31 infirmières ont également dénoncé la complicité de certains supérieurs hiérarchiques au cours des harcèlements. Par la suite, les informations ont été récoltées pour une saisie de procédure.

Pendant ce temps la CGT affirme que le cas est une « omerta », tandis que la présidente de la commission médicale, Dr Anne Liesse, précise être nouvelle aux témoignages de ces employés. En effet, selon ces autorités, ce fut la première fois que des plaintes pénales ont été portées.

En attendant, le parquet du procureur de la République refuse d’en divulguer plus concernant les agressions de l’accusé. Toutefois, l’affaire progresse : l’ONG et l’Ordre des Médecins ont enfin décidé la suspension du chirurgien accusé de harcèlements et de violences.

Ce dernier n’a donc plus d’autorités et ne peut plus accéder au bloc. L’affaire reste en cours au parquet.

 

SOURCE : Nord Eclair

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer