Connect with us

7 excellentes façons de réussir les études d’infirmière !

7 excellentes façons de réussir les études d'infirmière !

Conseils

7 excellentes façons de réussir les études d’infirmière !

Le métier d’infirmier est un métier valorisant. Les tâches consistent à améliorer les quotidiens des patients, à leur prodiguer les premiers soins et les aider à avoir une vie digne et décente durant leur traitement. Beaucoup d’apprenants posent la question « comment je vais réussir ma formation ou ma reconversion professionnelle en infirmerie ? ». Suivre la formation n’est pas facile. Cependant, si le candidat travaille dur et travaille intelligemment, la réussite s’offre à lui. Voici les bonnes habitudes à prendre pour réussir une formation en infirmerie.

1. Venir en classe en étant bien préparé

mention-her-preppy-style

La préparation est le gage de réussite. Il convient donc d’assimiler les cours de la veille, de lire attentivement les supports pédagogiques, de relire ses fiches de révision et de vérifier les matériels nécessaires avant de venir en classe. Fréquenter les bibliothèques universitaires et effectuer un travail personnel sont importants. Il faut également s’attendre à des questions venant des professeurs et des formateurs.

2. Accorder de l’importance aux questions pratiques

tumblr_lj8n3i0qs11qdlype

La lecture est une partie importante de la préparation des tests, mais ce n’est probablement pas suffisant pour obtenir les meilleures notes. Les questions utilisées sur les examens d’infirmières sont centrées sur la connaissance pratique et la motivation. Il faut bien comprendre les cours. Au lieu de simplement sélectionner la bonne réponse, l’impétrant doit sélectionner la réponse la plus juste. La meilleure façon d’avoir une idée de ces types de questions est d’effectuer un travail de groupe.

3. Faire de la sécurité une priorité

jind5a3

C’est un métier qui requiert le sens de la responsabilité et la précision dans les gestes. Lors des rotations cliniques, l’étudiant n’est pas censé tout savoir. Cependant, il doit être en sécurité dans tout ce qu’il fait. Après tout, il travaille avec des patients réels. Il ne faut jamais compromettre la sécurité d’un patient. Le contraire serait le moyen le plus rapide d’obtenir un sérieux problème avec l’instructeur clinique. Vous risquez donc de perdre votre place en école de soins infirmiers.

4. Être en bonne forme physique

man_file_1109980_2_mandatory_gifs_of_the_week_6_30_16

Les rotations cliniques peuvent être assez longues. Certains stages en interne durent plus de 12 heures à la fois. Il convient donc de bien dormir et manger sainement avant de rejoindre les hôpitaux. Si vous ne le faites pas, vous aurez beaucoup de mal à tenir jusqu’à la fin de son quart de travail. Il vaut mieux éviter de veiller tard pour les études précédant les examens. Cela risque d’affaiblir sa capacité de concentration et de réflexion.

5. Nouer de bonnes relations avec les formateurs

happy

Le métier d’infirmier exige de l’empathie et de dévouement. En plus de la capacité requise, il faut être une personne ouverte et essayer d’obtenir les faveurs de ses professeurs. Non seulement, ils sont ceux qui aident pour réussir votre carrière d’infirmière mais aussi et surtout ils se chargent de la notation des impétrants. Le développement de bonnes relations avec les instructeurs va aider également une fois la formation terminée. Ses appuis sont utiles pour les affectations, l’ordonnancement, etc.

6. Terminer les stages et le rapport de stage à temps

dog-internet

Les formateurs sont très stricts sur les programmes d’études. Dans presque tous les cas, un étudiant ayant effectué tardivement ses stages n’est tout simplement pas accepté. À moins qu’il y ait des circonstances atténuantes. Pour éviter de manquer des points précieux, il faut toujours être sûr de remplir et de soumettre vos missions bien avant leurs dates d’échéance. Une des meilleures façons d’accomplir et de gérer ses tâches est de marquer votre calendrier avec des dates d’échéance au début de chaque semestre.

7. Trouver du temps pour s’amuser

people-having-fun-in-car_thumb21

Une étude révèle un pourcentage élevé d’infirmières qui quittent la profession au cours des cinq premières années de leur carrière. Les soins infirmiers ont un taux d’épuisement très élevé, les tâches soumettent à des stress permanents. L’étudiant travaille de longues heures dans une clinique. Et le plus souvent, il doit suivre des études théoriques en classe et faire des révisions une fois chez lui. Ainsi, lorsqu’il y a du temps libre, il faut se décompresser un peu. Plus l’impétrant est détendu, plus il est en mesure de s’attaquer à ses responsabilités.

Pour les infirmières: Recevez nos prochains articles

Entrez votre email pour recevoir gratuitement les prochaines actualités et offres d'emplois:

Nous ne spammons pas et ne revendons pas les emails !

Comments

comments

Continue Reading
Vous allez aimer
Clique ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Conseils

Recevez nos Prochains Articles

Retrouvez nous sur Facebook

Tags

To Top
icone

INSCRIVEZ-VOUS

gratuitement

Le métier d'infirmière n'aura plus aucun secret pour vous

Merci !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer